Abiora Dessment, 26 ans, tient un café littéraire sur les bords de la ronde rivière Gî. Collectionne les bougies de cire noire,  les BD illustrées par un parrain de la mafia à la moustache très fine, les rouleaux de sopalin blanc,  les pinceaux aux poils raidis par l’acrylique sèche [sèche-cheveux, cheveux noirs, noir à paupières, paupières closes, bombées par le rêve], les brouillons des oeuvres inachevées de Cleno Breturet et les fromages de chèvre d’appellation d’origine contrôlée [ le Chabichou du Poitou, le Cabécou du Périgord, la Brousse du Rove, le Chèvre-boîte, les petits bouchons, le Crottin de Chavignol, le Bouton de culotte, Le Picodon et Le Chevrotin,  notamment.]

Advertisements