Un jour à la maison

Avec mon Petit-Pilote-de-Balançoire, après avoir dévalisé samedi la médiathèque-aux-coussins-ronds-comme-des-navettes-spatiales, nous avons organisé dimanche matin une séance de canapé-lectures : on a choisi 5 albums ramenés la veille sur les excellents conseils de notre bibliothécaire préférée et on a lu Un jour à la maison d’Alain Pichlak et Elodie Durand.

Ce livre est publié dans la collection « Les mots passe-passe » des Editions de La Martinière Jeunesse et c’est un vrai régal.

C’est d’abord un imagier qui permet de parcourir les moments essentiels de la journée (le réveil, le petit déjeuner, la toilette, etc…).

Mais c’est surtout un jeu de papier cartonné aussi drôle pour Maman-Bulle-de-Savon que pour Petit-Pilote-de-Balançoire !

En effet grâce à un ingénieux jeu de tirettes les lettres se déplacent et à la page « je dois coiffer mes cheveux » on découvre une nouvelle phrase : « je dois coiffer mes chevaux » et l’image elle aussi se modifie : la petite cane qui coiffait très naturellement ses cheveux verts voit sa tête couronnée d’un magnifique attelage de chevaux verts ! Et à 3 ans Petit-Pilote-de-Balançoire commence à être sensible à ce genre de jeu avec les sons qui l’ont fait rire sous cape pendant un bon moment. Il a même essayé par la suite d’inventer ses propres jeux de mots !

Un très chouette livre donc qui permet :

1) de beaucoup rigoler ensemble

2) d’intéresser tous les petits pilotes de balançoire à la lecture et au rapport entre le son et le sens des mots !

3) et de goûter les premières images de poésie surréaliste !

    

Advertisements