Aujourd’hui sur la géniale initiative de notre Bibliothècaire-Préférée, plusieurs parents sont venus présenter leurs coups de coeur à la médiathèque (je vous reparlerai de cet endroit cher à notre coeur très bientôt). Dès qu’il s’agit de parler de littérature (et surtout de littérature jeunesse) je saute sur l’occasion et j’ai choisi notamment de présenter un livre qu’on adooooooore tous à la maison : Les P’tits philosophes de Sophie Furlaud et Jean-Charles Pettier, Dorothée de Monfreid et Soledad Bravi.

        J’ai découvert les ateliers de philosophie en maternelle avec un superbe film documentaire de Pierre Barougier et Jean-Pierre Pozzi joliment intitulé Ce n’est qu’un début. On y suit une enseignante de maternelle,Pascaline Dogliani, à la Mée-sur-Seine dans une ZEP de Seine-et-Marne qui met en place des ateliers philosophiques avec ses élèves. Et c’est vraiment une expérience étonnante, vivifiante et motivante que de voir ces tout petits aborder des questions existentielles avec la naïveté, le sérieux et la curiosité caractéristiques de la petite enfance.

        L’enseignante travaille notamment à partir de livres et surtout à partir de la rubrique de Pomme d’api intitulée « Les p’tits philosophes » dont les aventures ont été regroupées dans un bel album qui porte le même nom. On suit à travers différents scénarii un groupe de 4 amis-animaux : Chonchon, Mina, Plume et Raoul, qui se posent les grandes questions universelles au hasard de leur vie quotidienne. Noël est l’occasion de se demander « qu’est-ce qu’un cadeau ? », une promenade à la montagne invite à se demander « pourquoi faut-il faire des efforts ? », faire du vélo sans roulettes est l’occasion de se demander « qu’est-ce que grandir ? »…

        En écoutant les dialogues naïfs de nos 4 petits amis-animaux,  ce livre nous invite à avoir une véritable démarche de questionnement qui permet d’aborder avec son enfant une certaine forme de spiritualité qu’on réserve encore trop d’habitude aux « grands ». La formation de l’esprit critique, l’apprentissage du débat, de l’écoute de l’autre commence dès que l’enfant entre dans le langage et qu’il peut mettre des mots sur ce qu’il voit, ce qu’il ressent, ce qu’il pense. En s’interrogeant avec Chonchon, Plume, Mina et Raoul, c’est une aventure passionante engageant toute la famille qui commence : l’enfant est accompagné dans ses questions par ses parents et les parents se fariquent un nouveau regard sur le monde face à des questions qu’ils n’osaient parfois plus se poser.

        Prendre le temps ENSEMBLE de s’interroger sur la vie, l’humain, le monde est une aventure de tous les instants que ce petit livre nous invite à partager. Alors tout devient prétexte à philosopher ! 

        Et, franchement, la vie est vraiment plus rigolote quand elle est bousculée par des questions d’enfant !

Alors :

1) Non seulement ce livre est l’occasion de s’interroger sur le monde

2) mais c’est aussi le moyen de formuler avec son enfant des réponses aux questions qui le turlupinent

3) et surtout c’est l’occasion de discuter ensemble, de partager un vrai dialogue un peu en dehors du temps et du quotidien !

 

PS : si vous voulez vous fabriquer les marionnettes des P’tits philosophes il faut aller là.

Advertisements