TIP TAP c’est d’abord un imagier graphique, interactif et poétique à souhait !

On s’installe devant l’ordinateur familial, on glisse le CD-Rom dans le petit tiroir réservé à cet effet et une page blanche s’offre à nous.

A nous d’y créer un monde au fil des mots.

Alors Petit-Pilote-de-Balançoire se concentre et cherche les lettres que je lui décris et patiemment nous créons une maison, un arbre, une rivière, la lune, les étoiles … Un univers simple, qui s’éclaire quand on tape  « jour », qui s’assombrit avec le mot  « nuit », un univers où les êtres vivants déambulent le long de l’écran, font de la musique si on tape  « trompette » ou « guitare », le paysage s’y transforme au fil des mots « hiver », « printemps », « été », « automne ». Un vrai monde à regarder s’épanouir entre les lettres. Une vraiment belle idée que cet imagier interactif !

Le livre : un jardin à la belle étoile !

Cet album est vraiment la preuve de quelque chose qui me tient à coeur dans la relation que l’on construit entre l’enfant et le livre : ici le livre devient VRAIMENT terrain de jeu.

D’abord parce que le principe même de cet album-CD rom invite au jeu entre parents et enfant pour apprivoiser cet animal étrange qu’est l’ordinateur et que tant de parents attentifs redoutent.

Mais en plus, on peut décider pendant une semaine par exemple de créer un petit album avec son enfant : à chaque création on reprend les mêmes personnages (humains ou animaux) et on les place dans des décors différents, inventant ensemble leurs aventures. Un très bel outil pour jouer avec sa mémoire, avec son imagination et avec le support livre que l’on fait sien en créant son propre ouvrage (on imprime les belles illustrations et on les relie d’une manière ou d’une autre. Soit le parent rajoute du texte, soit on garde seulement les images et on improvise en le racontant à un copain, à un proche !)

 

Une très chouette livre donc qui nous prouve une fois encore que le livre n’est pas qu’un plaisir individuel et égoïste qui nous coupe du monde et des autres mais au contraire un lieu de rencontres insolites et joyeuses :

1)      il permet d’aborder en douceur le monde des lettres, de susciter l’intérêt de l’enfant qui entrevoit le rapport entre le mot et la réalité, entre le « signifiant » et le « signifié ».

2)      il permet d’éveiller le regard esthétique à travers le graphisme vraiment original d’Anouck Bois robert et Louis Rigaud.

3)      il permet de partager un moment de création entre parent et enfant.

Publicités