Notre Petit-Pilote-de-Balançoire parfois s’énerve, rit au éclats, pleure très très fort et s’extasie devant les arbres « ma-gni-fi-ques » du jardin ! Toutes ces émotions, parfois encombrantes, parfois motivantes, sont souvent l’occasion de discussions en famille et pour mettre des mots sur les émotions que nous partageons et qu’il nous faut apprendre ensemble à contenir ou du moins à transfomer en or, nous passons souvent par le biais des livres : le livre c’est une autre voix que celle de papa et maman, une voix qui dit les choses d’une autre manière, souvent plus poétique !

Alors dans notre sélection, le premier livre qui nous a vraiment permis de parler de la colère (cette émotion qui nous perturbe le plus, non seulement celui qui la ressent, mais tous ceux qui en sont les témoins voire les victimes !) c’est Grosse Colère de Mireille d’Allancé, qui nous apprend à voir notre colère, à l’écouter puis à la ranger dans une jolie boîte d’où on ne la laissera sortir que lorsqu’elle sera vraiment salutaire !

Et puis il y a aussi les superchouettissimes livres de Magali Le Huche : le Chagrin de Babog et Colère, tu m’énerves ! Ces deux petits livres dans leurs coques blanches cachent un petit compagnon de lecture : une petite marionnette qui symbolise l’une le chagrin, l’autre la colère, qu’il faudra soigneusement enfermer dans un petit sac de tissu prévu à cet effet à la fin de l’histoire. Les deux petits livres mettent en scène des animaux anthropomorphisés qui apprennent à surmonter leurs émotions négatives à l’aide d’un petit compagnon (que représente la marionnette). C’est vraiment une belle idée que de personnifier ansi les émotions qui du coup ne sont pas vécues comme des bêtes hideuses à refouler dans un coin obsure de notre corps, mais comme des petits morceaux de nous à écouter pour mieux les accepter.

Un dernier coup de coeur : suite à la très ludique et interactive exposition « Petites et grandes émotions » qui s’est tenue de septembre 2011 à mars 2012 à Capsciences à Bordeaux, nous avons découvert le grand cahier d’activités de Sylvette et LilyGinn intitulé J’me sens bizarre et qui invite à accompagner son enfant dans les méandres de ses émotions à travers des activités créatives : ainsi les auteurs nous invitent à nous fabriquer un  « sac à boudage », un « parfum du bonheur » ou encore « un costume de chevalier même pas peur » ! Que d’idées pour sublimer ses émotions qui peuvent devenir terrain de jeux au lieu de rester prison !

Et vous, quels sont vos coups de coeur pour parler de leurs émotions (et des vôtres aussi !) avec vos enfants ?

 

Advertisements