Ce soir en attendant Papa-Poil-de-Pinceau, comme Maman-Bulle-de-Savon n’avait pas l’énergie de jouer plus longtemps au volley-ballon-de-baudruche, on a décidé, une fois n’est pas coutume, de dîner devant un joli dessin animé… et nous avons fait une très belle découverte : Le Gruffalo de Jakob Schuh et Max Lang.

C’est l’histoire d’une petite souris très très très rusée qui s’invente un compagnon monstrueux, le Gruffalo, pour échapper aux prédateurs qui la convoitent. Et voilà que ce monstre imaginaire en fait existe vraiment ! Il va alors falloir à notre adorable petite souris trouver une nouvelle ruse pour garder la vie sauve.

Et ce qui est vraiment beau dans ce petit film, c’est un petit quelque chose impalpable, un rythme très particulier, comme si pour une fois le temps doucement se suspendait, et laissait la place au conte et à la poésie.

Un moment de douceur, donc !

Advertisements