Samedi derniers pendant que papa et maman se rendaient au TNBA pour savourer la mise en scène de Cyrano de Bergerac par Dominique Pitoiset, c’est tatie-fée-marraine qui est venue garder notre Petit-Pilote-de-Balançoire et pour l’occasion nous avons décidé de cuisiner ensemble un plat d’inspiration japonaise que notre bonne fée aime bien : des yakitoris.

 

Alors traditionnellement ce sont des brochettes de poulet grillé et de légumes, mais nous avons « métamorphosé » la recette,  et le poulet est devenu bœuf et les légumes sont devenus fromage.

 

Notre Petit-Pilote-de-Balançoire a quasiment tout fait tout seul, très concentré sur chaque étape de la recette que j’ai pris le temps de lui détailler au préalable :

Nous avons récapitulé les ingrédients ensemble comme à chaque fois que nous cuisinons (très bon exercice de mémorisation et de vocabulaire) :

 

Pour 12 brochettes de 3 boulettes

– 500 gr de carpaccio de bœuf

-300 gr de Gouda

– Sauce soja

– 12 minis piques à brochettes

 

Déroulement de la recette (un véritable jeu de construction !)

J’ai installé une assiette avec le gouda en petits cubes et les tranches de carpaccio autour.

Dans une 2e assiette j’ai versé un peu de sauce soja.

Puis mon Petit-Pilote-De-Balançoire a lui-même enroulé chaque cube de gouda d’une tranche de carpaccio qu’il a ensuite imbibé de sauce soja avant de piquer cette étrange boulette sur une brochette.

Juste avant de servir le repas, j’ai fait griller ces brochettes à la poêle.

Nous avons servi le tout avec un petit bol de riz.

 

Cuisiner avec son enfant, même petit, est vraiment très enrichissant, autant pour le parent qui doit formuler clairement les étapes de la recette, gagner en patience devant les gestes concentrés et lents de son enfant, que pour l’enfant qui perfectionne sa concentration, sa motricité fine pour atteindre à la fois  une certaine autonomie et  la fierté d’avoir réalisé un repas qu’il offre en partage à ses invités. L’apprentissage de la vie ensemble, un vrai régal !

 

Publicités