Toujours plongée dans mes questionnements de maman lectrice je viens de découvrir sur le net qu’une de mes revues préférées, la revue Citrouille éditée par l’Association des Librairies spécialisées jeunesse- ALSJ- avait consacré son numéro de décembre aux livres pour les tout-petits. C’est une revue que vous pouvez demander à votre librairie s’il est membre de l’association et qu’il vous offre gratuitement quand vous passez dévaliser ses rayons ! Ce que je fais quand je parcours les jolis rayons de la librairie Comptines à Bordeaux. C’est une revue très riche qui se construit chaque mois autour d’un sujet. Et bien mon sujet préféré du moment a été abordé là !

1) On y découvre pourquoi il est si nécessaire voire IN-DIS-PEN-SA-BLE de lire des livres aux bébés à travers un entretien avec le pédopsychiatre Patrick Ben Soussan, spécialiste de la question, qui a abordé ce sujet sous différentes facettes dans ses ouvrages publiés aux éditions érés, notamment dans la très chouette collection 1001 BB. Voilà sa bibliographie !

2) J’ai découvert un artiste qui a consacré de nombreux ouvrages aux tout-petits : Xavier Deneux ! Ses imagiers gigognes et sa collection blanc noir – qui me rappellent immanquablement le travail de Tana Hoban dans Blanc sur noir et Noir sur blanc, nos incontournables du moment – ont vraiment l’air superbes et originaux ! Il me tarde de les découvrir !

3) J’ai renoué avec les oeuvres de Jeanne Ashbé, que nous adorions en effet quand Petit-Pilote-de-Balançoire était tout petit. Cette auteure a consacré l’essentiel de son oeuvre aux bébés à qui elle sait vraiment bien parlé à travers des situations quotidiennes, un trait très poétique et un texte simple mais beau ! Car dit-elle : « Je ne m’abaisse pas au niveau des bébés, je me hisse à leur hauteur ». Waouhh !!! Il me tarde notre prochaine visite à la médiathèque pour dévaliser les rayons petite enfance 🙂

Et en lisant tous ces articles riches en informations, découvertes, réflexions je nous ai revus mon Tout-Petit-Pilote-de-Berceau et moi-même, ce matin, affalés sur nos coussins profonds en train de chantonner, de pépier, de gazouiller en tournant les pages de Tout Noir d’Annette Tamarkin ou encore Blanc sur noir et Noir sur blanc de Tana Hoban. Et je revois le regard intense de mon bébé suivre les pages, fixer un moment un objet qui semble  le surprendre et vibrer de tout son corps comme seuls les bébés savent le faire ! Que de précieux instants qui je l’espère inaugurent une belle et sincère communication entre nous !

 

Publicités