boite-houdart.jpg

Surprenantes, décalées, voila des images qui prennent des chemins détournés pour représenter l’univers du tout petit.

Ce sont les illustrations toujours aussi explosives d’Emmanuelle Houdart que j’ai adorées. Ses couleurs, ses associations si surprenantes de motifs, ses personnifications, ses jeux anthropomorphiques qui n’appartiennent qu’à elle, toute cette tératologie avec laquelle elle joue si merveilleusement bien, sont concentrés ici dans ce petit cube composé de 4 imagiers cartonnés qui tiennent merveilleusement bien dans la main de mon Petit-Pilote-de-Berceau !

Avec cette artiste, même quand elle s’adresse au tout-petit, on ne tombe jamais dans la banalité, elle a un don pour sublimer l’univers quotidien et le transformer en véritable pays des merveilles. Mais un pays des merveilles loin du cliché angélique, un pays des merveilles digne de celui de Lewis Caroll, peuplé d’êtres étranges, de créatures hybrides, de montres au sens étymologique du terme. Voilà ici des « prodiges » : que dire de ce bol rempli de glaçons qui nous fait un clin d’oeil, de ce coquetier musclé armé d’un cuillère, de cette lune à l’oeil bordé de rouge qui accompagne d’une pluie d’étoiles le coucher du petit ? Ces images là peuplent nos esprits, de petits ou de grands, ces images là entre beauté et monstruosité sont les « fleurs du mal » à offrir en bouquet à nos enfants curieux et charmés !

 

En bref :

La boîte à images, Emmanuelle Houdart, Editions Thierry Magnier.

Publicités