« J’ai trié mes habits par couleur

pour que la Terre continue de tourner. »

Une girafe un peu toquée était caché sous le joli papier étoilé du swap confectionné par Carole.

Un texte troublant.

Une enfant compte les dalles noires et blanches.

Une enfant marche en équilibre sur le rebord du trottoir pour protéger son frère.

Une enfant mange en alternance trois petits pois et deux carottes pour qu’il fasse beau tout l’été.

Un enfant qui ressemble beaucoup à l’enfant que j’ai pu être.

Oui enfant je n’ai cessé de m’exercer à ces rituels surréalistes, à ce que l’on appelle « la pensée magique ».

Pourquoi ?

Pour fuir ?

Pour se donner l’impression de maîtriser toutes ces choses qui nous échappent complètement ?

Pour enfermer la peur dans des bulles de savon ?

J’avoue je n’ai jamais pensé que ces petites manies, ces petites obsessions pouvaient être négatives. Contrairement à la narratrice de ce petit livre je ne me sentais pas étouffée par ces rituels mentaux.

Je me souviens.

Quand on partait à l’autre bout du monde, pour protéger l’avion qui nous conduirait jusqu’à notre famille, à 10 000 km de chez nous, je comptais jusqu’à 1000 tout en faisant de la balançoire.

Une fois le défi relevé, le rituel accompli, je me sentais soulagée : il ne pouvait plus rien nous arriver.

Je me souviens.

Mais ce petit livre va plus loin, puisque l’enfant qui raconte est envahie par ses petits rituels, ils ne la lâchent pas, et peut-être en oublie-t-elle de vivre.

Alors sa maman l’interroge. Lui parle. L’écoute. La comprend. Partage son secret.

Et la vie prend un autre chemin, plus lumineux.

Une très belle découverte…

Dans cette collection joliment intitulée Mouchoirs de poche, l’auteur doit illustrer son propre texte et Séverine Vidal le fait avec beaucoup de poésie à travers une série de créations en fil de fer. Et malgré la froideur du matériau ses illustrations sont d’une infinie douceur !

En Bref :

Une girafe un peu toquée, Séverine Vidal, MØTUS.

Bonus :

Séverine Vidal nous raconte que cette enfant qui monte à dos de girafe et bien…

Advertisements