Un imagier superbe, ingénieux, surprenant, original, ludique, interactif, graphique, cartonné, coloré, drôle, et VIVANT !

Lucie Félix invente un imagier fondé sur des actions qui s’opposent – prendre / donner, casser / construire-  mais non seulement elle joue avec les mots, les images mais surtout avec les volumes puisque d’une page à l’autre l’enfant doit se saisir d’une forme cartonnée qu’il déplace pour donner un nouveau sens à la page suivante : l’enfant prend un cercle rouge sur la première page puis il donne ce cercle rouge à la main qui se tend sur la page suivante. Par le jeu des formes qui s’enlèvent et se repositionnent page suivante, le bébé lecteur joue avec l’espace du livre comme avec un puzzle et entre à pas de velours dans une pensée métaphorique puisque chaque forme – d’une simplicité déconcertante au départ- incarne une idée. J’aime tout particulièrement la double page « apparaître . disparaître » : lorsque l’enfant soulève le cercle blanc, il découvre un miroir qui fait apparaître son visage ! Le lecteur surgit à l’intérieur du livre, dans une première mise en abîme du geste de lire : ne se découvre-t-on pas dans chaque livre qui nous touche ?

En bref :

Titre : Prendre et donner

Auteur : Lucie Félix

Genre : Album poéticoplastique

Âge : tout petit (à partir d’1 an)

Thèmes : gestes, actions, contraires

Date de publication : 2014

Editeur : Les Grandes Personnes

Prix : 14.50 €

Bonus :

Un lien vers le site de l’auteure pour se donner une idée de l’ingéniosité de ce très bel album !

Advertisements