Moi, j’attends…

Un album vraiment magnifique : on ouvre cette longue enveloppe qui nous est adressée par Davide Cali et Serge Bloch et on découvre le fil rouge fragile et doux de toute une vie, de l’enfance à l’amour, de l’amour à la guerre, de grossesse en vieillesse, de solitude en retrouvailles.

Avec une infinie poésie, les auteurs utilisent le blanc de la page pour mettre en scène des évènements clés de toute vie humaine mais en y associant par la simple anaphore en début de page des points de suspension une émotion immense et silencieuse. Ce qui est ici mis en scène est particulièrement simple et particulièrement universelle. Et qu’il est bon de sentir que l’on appartient à cette universalité, à cette humanité qui ne tient qu’à un fil, un fil rouge sang, qu’il ne tient qu’à nous de nouer aux cerfs-volants qui nous guideront ensemble vers de lumineux horizons.

 

Merci à Anne-Sophie de me l’avoir fait découvrir 🙂

En bref :

Genre : Album poéticoplastique

Âge : humain

Thèmes : le cycle de la vie

Date de publication : 2005

Editeur : Sarbacane

Prix : 13.50 €

Imprimé : en Belgique.

Bonus :

Et si vous avez un Ipad ou un Iphone il y a une très belle application inspirée de cet album : c’est sur le site des éditions Sarbacane.

Advertisements