Cher futur lecteur de La Gigantesque petite chose de la fantastique Beatrice Alemagna,

voilà un album grand format récemment déniché à la médiathèque, joliment mis en scène par nos bibliothécaires préférées avec quelques uns de ses semblables – les albums grand format cette espèce rare et réconfortante.

Cet album là c’est comme une collection, une collection d’instants infimes et profondément précieux, de ces instants qui s’égrainent tout au long de notre vie sans qu’on s’en aperçoive et qui portant laissent une trace bien indélébile, là en plein cœur, en plein cœur de notre humanité.

gigantesque2

L’auteure manie à travers son texte, bref, toujours juste, à la fois le mystère, la fragilité et l’essence même de ce qui nous tient debout, bien droit malgré tout.

Cette gigantesque petite chose, quelle est mystérieuse !

« un jour d’été elle est passée par là, juste à côté des pieds de Bastien.

Une petite fille a essayé de l’attraper, comme on ferait avec une mouche.

La dame au crocodile l’a attendue de longs mois, sur le seuil de sa porte.

Elle n’a jamais rien vu venir.

Il y a des gens qui ne savent pas la reconnaître. « 

Qui est-elle vraiment ? C’est ce que l’on se demande à chaque page, au fil de cette galerie de portraits si bien réussis de bébés, d’enfants, de vieux, de jeunes, d’humains qui tournent toujours autour d’elle.

Quel plaisir de relire le livre une fois l’identité de la gigantesque petite chose découverte,un plaisir que j’ai pu partager avec mon Grand-Pilote-de-Balançoire qui s’est amusé à réécrire l’histoire page après page, interrogeant les mots et leurs secrets, ces précieuses définitions qu’ils renferment. Quel plaisir de retrouver au fond de ma mémoire des souvenirs où comme tel personnage je l’ai moi même rencontrée cette gigantesque petite chose, entre deux averses, ou deux rêveries.

Un album que je lirai à mes élèves aussi pour philosopher un peu.

Un album qui ne raconte rien mais qui dit tout.

Tout ce que nous sommes, toi et moi,

humain, profondément humain. Trop humain ?

Cher futur lecteur, ce livre est pour toi. C’est un cadeau que l’on s’offre à soi même. Et une fois que tu l’auras lu, n’hésite pas à partager un de ces instants précieux où tu auras goûté  à la gigantesque petite chose.

 

Ada, la collectionneuse de petites choses.

 

 

Publicités