Cher lecteur, c’est dimanche !!! 43 / Combien de temps passez-vous sous la douche en moyenne ?

Le moins de temps possible. Entre 5 et 10 minutes.

43/ Croyez-vous aux extraterrestres?

Il me semble en effet assez improbable que dans l’immensité de l’univers la Terre soit la seule planète où une forme de vie ait pu se développer.

3/ A quelle heure vous levez-vous généralement?

Quand mon Petit-Pilote m’appelle… Et généralement c’est bien trop tôt pour moi ! Mais si la question est à « quelle heure le réveil sonne-t-il », il sonne à 6h30.

4/ Fêtez-vous à chaque fois votre anniversaire?

Oui, nous avons plaisir à fêter nos anniversaires, car c’est toujours l’occasion d’inventer de petites attentions les uns pour les autres. J’aimerais avoir le courage de le fêter avec nos familles élargies et nos amis mais en Septembre mon énergie est vite absorbée par les réjouissances de la rentrée scolaire.

5/ Combien de fois consultez-vous Facebook?

Bien plus que de raison. Qu’y cherchai-je ? Qu’y trouvai-je ? Hélas, trois fois hélas, je n’en sais rien.

6/ Quelle est votre pièce préférée de la maison?

Notre salle de jeux, que j’ai si soigneusement rêvée, pensée, aménagée, meublée pour mon Grand-Pilote puis pour son petit frère à l’heure où je découvrais les idées de Maria Montessori au fil de mon questionnement sur la parentalité. Et puis j’aime bien notre canapé bleu lorsque nous y sommes lovés à 4 pour le vendredi-soirée-cinéma. Ou lorsque mes copines-collègues-apprenties-pédagogues viennent pour une soirée-cinéma-pédagogique.

7/ Quand avez vous caressé un  chien pour la dernière fois?

Je ne caresse pas beaucoup les chiens. Le seul animal qui a le droit à mes caresses c’est notre chatte Prune, qui nous accompagne depuis maintenant 8 ans. Allez, d’ailleurs je vous laisse avec un sonnet de Baudelaire (encore !!!) que j’aime tant :

Le Chat

Viens, mon beau chat, sur mon cœur amoureux;

Retiens les griffes de ta patte,

Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux,

Mêlés de métal et d’agate.

Lorsque mes doigts caressent à loisir

Ta tête et ton dos élastique,

Et que ma main s’enivre du plaisir

De palper ton corps électrique,

Je vois ma femme en esprit. Son regard,

Comme le tien, aimable bête

Profond et froid, coupe et fend comme un dard,

Et, des pieds jusques à la tête,

Un air subtil, un dangereux parfum

Nagent autour de son corps brun.

 

A la prochaine cher lecteur,

Ada, la collectionneuse de poils de chats bottés.

 

Publicités