Le dimanche on se questionne, entre copies à corriger, brevet blanc à préparer, et anniversaire fabuleux à fêter, il est l’heure de s’introspecter !

57/ Quels films préférez-vous regarder à la maison plutôt qu’au cinéma?

Les documentaires sur l’école ! Nous avons commencé une série de soirées cinéma-pédagogiques avec quelques copines-collègues et c’est plus agréable à la maison qu’au cinéma parce qu’on peut déguster, savourer, se délecter de pâtisseries et de thé délicieux avant la projection et pendant on peut se pelotonner sous des plaids réconfortants !

58/ A quels points vos jugements sont-ils indulgents?

L’indulgence ou l’exigence ? Toute ma vie n’est qu’un immense questionnement qui me maintient fragilement en équilibre entre ces deux pôles.

59/Dormez vous bien?

Plus vraiment depuis que je suis maman de deux petits garçons matinaux ! Je crois que je n’ai pas vécu de nuit entrecoupée depuis… 8 ans !

60/Quelle est votre dernière découverte?

Hier soir, je suis allée au théâtre avec mes amies-de-presque-toujours et j’ai découvert la vie de trois poètes dadaïstes Arthur Cravan, Jacques Vaché et Jacques Rigaut. Moi qui aime tant la poésie, voilà qui m’a permis de renouer avec ce genre littéraire qui me constitue et me permet de cultiver le sacré là où plus rien ne pousse !

par-dela-les-marroniers-revue-c2a9-giovanni-cittadini-cesi

61/ Croyez-vous en la vie après la mort?

Oui.

62/ Êtes vous en colère contre quelqu’un? Si oui qui?

Hélas, trois fois hélas, souvent, très souvent, contre moi-même. Je crois même que c’est le sentiment qui me caractérise le plus. Cette éternelle insatisfaction qui me ronge me piège dans mes propres cris et mon sempiternel désarroi.

63/Prenez vous souvent les transports en communs?

Depuis que je travaille à 50 km de chez moi, je ne prends plus les transports en commun. J’ai beaucoup aimé cela, jadis, le tramway surtout, qui allie le pratique à l’agréable lumière du jour. Tiens, c’est drôle, hier soir, on a pris le tram avec mes amies-de-presque-toujours, presque comme avant, quand ensemble nous étudions le dadaïsme et autres formes de poésie qui mettaient tant de joie dans nos vies.

Ada, collectionneuse de recettes dadaïstes

Publicités