Recherche

Catégorie

Sorties girondines en famille

des idées de sorties à faire en famille en Gironde

Comment parler d’art aux enfants ? En leur faisant goûter au spectacle !

Suite à un message d’une copine-collègue que j’aime tout particulièrement,  je voulais parler de la programmation jeune public dans la région bordelaise : que de merveilles à découvrir et à faire partager à nos Zenfantins !

Pour moi, les 4 lieux incontournables sur lesquels je me jette dès septembre sont :

1) Le Grand Théâtre de Bordeaux ou ONBA qui propose une très belle programmation destinée au jeune public alliant théâtre, musique, danse…

2) Le pôle culturel du Bois Fleuri à Lormont

Ici le calaméo du programme jeune public de cette année : danse, musique, théâtre à l’espace culturel mais aussi lectures, découvertes du numériques, ateliers scientifiques à la médiathèque (vous savez, là où j’ai rencontré Pépita, ma bibliothécaire-préférée !!!)

3) Le centre Simone Signoret à Canéjean-Cestas qui propose des représentations de très grande qualité à des prix vraiment abordables et ce dès le plus jeune âge !

4) Le festival Sur un petit nuage à Pessac en décembre chaque année.

Et cette année enfin nous avons pu y aller et vraiment c’était génial : j’ai pu accompagner mon tout petit rikiki à un spectacle joliment nommé Enchantés créé par la compagnie Le fil rouge mêlant peinture, danse, chant, expression corporelle dans un espace intime où les tout petits ont été chaleureusement accueillis. Entendre rire aux éclats mon minide13moishier, le sentir danser sur mes genoux, puis chantonner dans sa langue brute et lumineuse, vraiment c’était assez exceptionnelle comme sensation.

Pendant ce temps mon petit-grand est allé avec son papa et des amis de coeur voir Rue de la bascule, un spectacle de théâtre d’objets qui l’a beaucoup fait parler et qui lui a même donné l’idée de mettre en scène à son tour une petit pièce qu’il nous a jouée avec son amie en début d’après midi ! Décor, effets spéciaux, narration, manipulation d’ objets étaient au RDV, c’était ma-gi-que !

 

Je reviendrai donc raconter ici nos petites escapades culturelles, souvent liées au livre d’ailleurs, intarissable source d’inspiration pour tous, artistes et amateurs, petits et grands !

Publicités

Fabriquer des jeux : Attention Martien !

Pendant les vacances de la Toussaint, j’ai inscrit mon Petit-Pilote-de-Balançoire à un atelier de création de jeu à la ludothèque Interlude. Céline, la ludothécaire qui invente ces ateliers, nous a proposé de fabriquer un jeu de société coopératif (le top pour notre petit joueur mauvais perdant ! ) sur le thème de l’espace (un de nos thèmes de prédilection !) .

Recette magicoludique :

Ingrédients :

– une planche de carton

– du papier argenté

– des bandes de papier colorés

– un bouchon en liège lisse

– un bouchon en liège type bouchon de champagne ou de cidre

– des ciseaux

– des posca

– des feutres

– de la colle

Etape n° 1 :le plateau de jeu

Céline avait déjà recouvert les plateaux de papier argenté pour chaque apprenti constructeur. Il ne nous restait plus qu’à découper dans les bandes de papier les cases : 7 cases vertes pour le trajet de l’extraterrestre, 5 cases rouges pour l’étoile rouge, 5 cases jaunes pour l’étoile jaune, 7 cases bleues pour l’étoile bleue, 4 cases roses pour l’étoile rose, 2 cases rouge bordeaux pour l’étoile rouge bordeaux (les couleurs ne sont données qu’à titre indicatif, notre ludothécaire nous a laissé libres de choisir ce qui nous plaisait le plus)

Pour symboliser l’espace point d’arrivée des étoiles et donner au plateau de jeu sa dimension intergalactique, nous avons découpé puis collé un quart de cercle bleu nuit, une lune, une planète et une étoile.

Enfin il fallait matérialiser la soucoupe de l’extraterrestre : chaque enfant avait à sa disposition une soucoupe à colorier et à découper, puis à coller en bas du plateau.

Etape n° 2 : les pions

Nous avons ensuite fabriqué 5 pions en coloriant avec des feutres ou des posca 5 rondelles découpées dans un bouchon en liège puis nous avons collé dessus des étoiles luminescentes.

Le moment le plus apprécié par mon Petit-Pilote-de-Balançoire fut la création du pion extraterrestre : il a colorié le bouchon de champagne en vert puis a collé une série de 4 yeux en plastique avant de rajouter 2 belles antennes orange en fil chenille au bout desquelles nous avons glissé 2 perles en bois.

Etape n° 3 : le dé

Céline avait préparé un dé vierge pour chaque enfant : nous avons collé une gommette verte (faire avancer l’extraterrestre), une gommette noire (je passe mon tour) et 4 gommettes rouges sur lesquelles on a dessiné des étoiles (faire avancer une étoile au choix) sur chacune de ses faces.

Etape n° 4 : jouer !

La règle du jeu est vraiment simple à comprendre pour un enfant de 4 ans et du coup quel plaisir !

Objectif : amener toutes les étoiles dans le ciel avant que le martien ne les attrape et ne les emporte dans sa soucoupe volante.

Installation : les étoiles sont placées à l’extrémité de leur chemin, ainsi que l’extraterrestre.

Déroulement : un joueur lance le dé. Si le dé indique une étoile, il en avance une d’une case. Si le dé indique la couleur verte, il avance l’extraterrestre d’une case. Si le dé indique la couleur noire, il passe son tour C’est au joueur suivant.

Fin du jeu : le jeu est terminé quand soit toutes les étoiles sont dans le ciel, les joueurs ont tous gagné ; soit quand le martien arrive à sa soucoupe volante, les joueurs ont tous perdu.

En bref :

c’était vraiment un très chouette moment de partage et de créativité mère-fils, j’ai pu observer avec quelle attention mon Petit-Pilote-de-Balançoire pouvait suivre les instructions d’un adulte et à quel point il était capable de s’investir dans ce qu’il fabriquait. Et ce moment a pu se prolonger dans de nombreuses parties de jeu que nous avons partagées avec Papa-Poil-de-Pinceau !

 

 

De l’art et des jouets : la ludothèque joue le jeu !

Ce matin, lors de notre sortie à la ludothèque Interlude de Bordeaux Bastide, nous avons découvert avec émerveillement leur nouvelle sélection de jeux consacrés à … l’ART !

Nous avons pu découvrir de nombreux jeux d’encastrement, de construction très colorés notamment les très beaux jeux de la maison d’édition Mon petit art.

Les ludothécaires ont redécoré le lieu, comme à chaque changement de thème, avec de belles guirlandes d’origamis très colorées et ont mis en évidence de nombreux jeux de société liés au thème de l’art ainsi qu’une sélection de livres, documentaires essentiellement, pour accompagner nos enfants sur les routes de l’esthétique. Bon ce matin, on a surtout joué à Labyrinthe spécial Disney (ce qui nous a donné envie de revoir La Belle et La Bête pour notre soirée cinéma !) mais j’ai pu tester en cachette le jeu Shapescapes qui est vraiment un jeu de construction inventif et coloré qui permet de créer des personnages étranges, dans des univers imaginaires : les pièces en plastique sont très faciles à encastrer les unes dans les autres grâce aux encoches et sont une véritable invitation en terres imaginaires !

(source : http://monpetitart.com/fr/collections-4-2/?filter=jouets-imaginatifs#/shapescapes)

En bref :

réfléchir aux moyens d’inviter les enfants à pousser les portes de leur musée intérieur, j’adore ça !

De l’art comptant pour rien, nomade et libre comme l’air !

Ce Week-End, nous avons visité le Centre Pompidou Mobile à Libourne ! Quelle chouette initiative que d’amener des œuvres d’art contemporain au cœur de territoires qui n’en sont pas forcément familiers ! Après l’avoir visité de manière ludique et particulièrement interactive avec mes grands Pilotes-de-scooter, j’ai décidé d’y inviter mon petit Pilote-de-balançoire et son papa Poil-de-Pinceau. Et ce fut un vrai moment de bonheur. Les œuvres exposées, de Kandinsky à Buren, ont été regroupées autour de la thématique très géométrique des cercles et des carrés, une thématique qui a beaucoup plus à mon Petit-Pilote-de-Balançoire qui commence à dessiner ces formes lui-même. Il a tout particulièrement aimé « Tin squares » de Carl Andrè qui est une sculpture très particulière puisqu’on peut marcher dessus ! Entre la cabane éclatée de Buren, la roue de bicyclette de Duchamp et les néons de Dan Flavin, notre Petit-Pilote a fait une immersion réussie dans cet univers que nous essayons de lui faire découvrir depuis qu’il est en âge de pouvoir arpenter un musée, que ce soit à 4 pattes, en porte-bébé ou en courant (sans rien faire tomber, bien sur !)

 

Et pour fêter notre petite promenade culturelle, il a trouvé sur son siège auto en rentrant dans la voiture, le « grand livre d’activités du centre Pompidou ». Grâce au feutre effaçable nous avons tous les 3 dessiné des paupières et de longs cheveux au portrait esquissé par Modigliani, cherché les 5 erreurs dans l’atelier de Brancusi, joué au mémo des objets du design, ou encore reconstitué un tableau de Picabia grâce à des autocollants repositionnables.

J’aime cette idée que chacun de nous, chaque enfant en particulier peut jouer avec l’art, l’expérimenter, l’expliquer, l’interpréter, s’en inspirer.

WE du 23-24 Juin : entre cirque et musiques !

Maman-Bulle-de-Savon adore dénicher ici et là des idées de sorties à faire avec Petit-Pilote-de-Balançoire et Papa-Poil-de-Pinceau : pour ce WE sous le soleil une collègue-maman a trouvé cette info pour partager un précieux moment d’écoute à l’occasion de la fête de la musique : une fête de la musique rien que pour les enfants au Jardin Public de Bordeaux. Le programme c’est par !

Et puis de l’autre côté de la rivière, c’est le cirque qui est à l’honneur rive droite avec le festival « Queyries fait son cirque » qui propose de nombreuses activités et des spectacles accessibles aux enfants . Le programme c’est par ici !

Alors sous les chapiteaux ou à l’abri des arbres, agrandissez votre collection de papillons-précieux-instants et n’hésitez pas à venir en parler par ici !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑