Recherche

Catégorie

bébé lecteur

Pourquoi pleures-tu ?

Cher futur lecteur de Ne pleure pas de Yusuke Yonezu,

tu vois cette petite souris qui pleure à chaudes larmes, la bouche hurlante et bien tu vas avoir l’occasion de la consoler, et ça, ça n’a pas de prix ! Lire la suite

Des bruits, de la fureur !

Mon Pop-up des bruits : voilà un livre vraiment très chouette à partager sans modération avec son bébé-lecteur ! Chaque page s’ouvre sur un bruit qui nous explose à la figure grâce à une jolie machinerie de papier qui fait jaillir l’image de la page. Nous voilà face à une abeille qui butine une belle grosse fleur au coeur éclatant, puis direction la route qui traverse la campagne pour écouter les bruits de moteur, avant de rencontrer un bel oiseau au plumage orange qui pépie ou encore un beau cheval brun qui galope à travers champs.

Lire la suite

L’oiseau et l’enfant…

Petites graines, Emile Jadoul et Catherine Pineur est un album précieux comme un écrin qui renfermerait un tout petit joyau taillé dans la pierre de la vie ordinaire. Une histoire toute simple,  un moment de la journée magique qui ne dure que quelques instants, mais des instants lumineux.

Lire la suite

Les rituels nous aident-ils à mieux nous connaître ?

Nouveau coup de coeur de mon Petit-Pilote-de-Berceau : Petit doudou, bonne nuit ! de Pakita et Charlotte Ameling publié aux éditions Nathan. Il s’agit de mettre en scène les rituels qui accompagnent le coucher d’un petit lapin nommé Doudou au pelage mauve et aux oreilles toute douces. On y évoque les premiers signes de fatigue après une journée bien remplie, le brossage des dents, le petit tour aux toilettes, la fermeture des rideaux, l’histoire du soir, l’obscurité, tous ces petits signes qui accompagnent ce moment de transition de la veille au sommeil, et qui peuvent questionner le petit enfant.

Lire la suite

Quelles conditions pour la fraternité?

2 petites mains et 2 petits pieds est un album qui raconte la venue au monde de beaux bébés aux bouilles rondes. Ici et là, des bébés naissent. Ici et là malgré les  distances ils se ressemblent infiniment. Car tous ces bébés, « tout le monde le sait, ont deux petites mains et deux petits pieds ». Ce refrain qui rythme de manière joyeuse tout l’album enchante mon bébé lecteur. Lui qui préfère souvent arpenter, rouler, toucher qu’écouter mes histoires, est hypnotisé par les images d’Hélène Oxenbury et le texte de Mem Fox. Il reconnaît les bébés, il touche leurs visages, leurs mains, leurs pieds et quand arrive la page finale avec cette jeune maman cachée dans son fauteuil rouge, il s’avance avec elle pour embrasser le nez de son bébé nouveau né.

Ce que j’aime c’est le blanc de la page qui met en valeur les visages des enfants, des visages si différents, de toutes les couleurs.

Ce que j’aime c’est cet appel à la diversité, discret mais envoûtant, cet appel à la découverte naturelle de l’autre, d’où qu’il vienne, quelle que soit la couleur de ses cheveux, de sa peau, quelle que soit la forme de ses yeux, ce sentiment évident d’appartenir à une même famille même si nous ne sommes pas nés au même endroit. Le temps d’un album tous ces bébés du monde sont frères. Comme c’est vraiment le cas pour les tout-petits libres penseurs, libres de découvrir l’autre sans aucun préjugé.

Un vrai coup de coeur et pour mon Petit-Pilote-de-Berceau et pour moi même ! On le lit même en choeur avec Papa-Poil-de-Pinceau et Grand-Pilote-de-Balançoire le soir. A chaque refrain, tout le monde « chante » et c’est un moment délicieux en famille 🙂

 

En bref :

Titre : 2 petites mains et 2 petits pieds, Mem Fox et Helen Oxenburry

Genre : Album

Thèmes : Petite enfance, naissance, fraternité, humanité

Âge : tout petit

Date de publication : 2009 Gallimard Jeunesse

Prix : 14.50 €

Imprimé : en Italie.

 

En bonus :

Un article passionnant de Céline Alvarez sur la plasticité cérébrale du tout petit.

 

Mais où vas-tu ?

Petit Ouistiti un album carré doux sous la paume de la main qui raconte l’incroyable ascension d’un tout-petit. Le texte file la métaphore du ouistiti qui grimpe à un arbre pour raconter en image l’histoire d’un tout-petit se jouant des bras qui se tendent pour le soulever, le porter, le balancer, le faire tournoyer et grimper finalement sur les épaules d’où il domine le monde.

Ce petit album se déroule comme une séquence de film, c’est dynamique, énergique et si VRAI !

Un petit ouistiti j’en ai un à la maison et même si dorénavant il arpente de pieds fermes routes et chemins il aime toujours autant grimper bien haut dans les bras, exactement comme le petit bout qui parcourt ce livre.

Tout déborde d’énergie dans ce bel album, le texte qui se tord dans tous les sens, les visages expressifs, tour à tour souriants ou surpris, des grands et du petit, les corps en mouvements, reliés les uns aux autres par cet enfant bout-en-train et même le blanc de la page qui met si bien en valeur les illustrations épurées de Martine Bourre.

Simple, beau, léger et profondément ancré dans ce qui rend si essentiel ce premier âge de la vie et de toutes les ascensions, des ascensions qui sont autant de moyens de découvrir le monde autrement et de se câliner encore et encore !!!

 

En bref :

Titre : Petit Ouistiti, Martine Bourre.

Genre : Album

Thèmes : Petite enfance, motricité, famille, lien.

Âge : tout petit

Date de publication : 2015, Didier Jeunesse.

Prix : 11.10 €

Imprimé : en France

 

 

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑